Aller au contenu

Présentation

 

Passions Croisées est en résidence à Saint-Guillaume, lieu culturel emblématique de Strasbourg, dont elle produit la saison culturelle. Elle y crée 10 productions annuelles, diffusées en France et à l’étranger.

Elle est dirigée par Cyril PALLAUD, coordonnateur artistique et organiste de Saint-Guillaume, chevalier des Arts et des Lettres et membre de l'Académie Rhénane. Il est assisté de Guillem Aubry (Opéra National de Paris) en qualité de pianiste, chef de chant et metteur en scène ainsi que de Vincent Grobelny (Champion du Monde 2023 de Pole-Dance).

Les 16 et 17 août Passions Croisées organise le 1er festival international de musique du Grand Pays d'Autun (cf. Concerts)

Agenda 

15 mai | Paris, Opéra Bastille
Remise du Prix de la Fondation Signature à Guillem Aubry, directeur-associé
25 mai | Strasbourg, Saint-Guillaume
1ère Nuit Blanche à Saint-Guillaume
29 mai | Strasbourg Saint-Guillaume
Concert d'ouverture de la présidence lituanienne du Comité des Ministre du Conseil de l'Europe
15 juin | Stuttgart, Festival
Concert "Cross the Border" 
27 juin | Strasbourg, Saint-Guillaume
Soirée "avec les artistes de l'opéra de Paris"
04 juillet | Strasbourg Saint-Guillaume
Concert "Cross the Border" 
13-27 juillet | France, Italie, Allemagne
tournée "Cross the border"
16-17 août | 1er festival international de musique
Grand Pays d'Autun

Bénéficiant d’une couverture médiatique régionale, nationale et internationale, chacun de nos événements drainent plusieurs milliers de spectateurs. 

Nos objectifs sont de rendre la musique accessible à toute et à tous, notamment aux publics empêchés et défavorisés, en menant des actions fortes de médiations auprès du Réseau d’Enseignement Prioritaire. En tant qu’acteur culturel strasbourgeois et alsacien, l’ambition de Passions Croisées est d’être audacieux et ouvert sur le monde, de créer du lien social et du dialogue mais aussi de soutenir les jeunes artistes professionnels.

Il nous tient particulièrement à cœur d’être inclusif, de redonner leur juste place aux femmes-compositrices et à tous les artistes LGBTQIA+. Notre but est de faire dialoguer les arts entre eux, tout en rappelant que notre mission artistique est de questionner, d’interroger, au service de l’Humain. Nos maître-mots sont respect, tolérance, ouverture, curiosité et audace.

Passions croisées administre les Ornements, un ensemble vocal et instrumental composé de solistes internationaux. L'équipe de direction se compose de 

Nos objectifs & missions :

*Démocratiser l’accès à la culture
*Défendre les artistes LGBTQIA+
*Aider à l’insertion professionnelle des jeunes artistes
*Mener des actions de médiation en faveur des publics empêchés et des REP+
*Développer une offre culturelle audacieuse et originale
*Croiser les arts : musique, danse, cirque, peinture, …
*Être un acteur culturel de la cité
*Contribuer au lien social, au vivre-ensemble
*Porter le souci du développement durable.
*Diffuser la musique en zone rurale

 

Les Ornements 2

Les Ornements | orchestre

Les Ornements se composent de jeunes et brillants artistes diplômés des meilleurs instituts et conservatoires européens spécialisés en musique ancienne. 

Il se produit en France et à l'étranger dans des formations à géométrie variable. Grâce à son émission radiophonique sur Accent 4, son action touristique et pédagogique, les Ornements souhaitent rendre la culture accessible à tous dans une démarche citoyenne créant du lien social mais également de développement durable en favorisant la transmission d’une culturel inestimable tout en étant une vitrine de l’excellence du savoir-faire français.

L’ornementation est l’art d’ajouter des notes qui ne sont pas écrites sur une partition pour catalyser une émotion musicale, accentuer une expression, un affect. L’ornement n’a aucune utilité structurelle pour un morceau de musique. Il n’est pas écrit par le compositeur et le morceau existe sans lui. Il n’a aucune nécessité première. Pourtant, un morceau sans ornement est comme un plat sans sel, sans poivre et sans épice, il est fade et sans expression car l’ornement augmente l’affect, augmente la potentialité dramatique de la phrase musicale.

« L’ornementation sublime le geste créateur »

L’ornementation est consubstantielle à la musique, depuis la nuit des temps. En revanche, c’est à l’époque baroque que, pour la première fois, l’art de l’ornementation est théorisé dans les traités. La beauté de l’ornementation est qu’elle n’existe pas sur la partition, tout n’est pas écrit et, dans la limite du bon goût, la liberté est laissée à chaque interprète d’orner l’œuvre qu’il interprète. L’ornementation est ainsi comme la dorure sur une sculpture, comme la dernière touche apportée sur un mets, elle est ce qui sublime le geste créateur. Elle est tant le pré-requis à l’excellence que ce qui touchera l’auditeur en plein cœur de par sa justesse et sa beauté. Elle est là pour laisser un souvenir inaltérable.

 

Lire la suite...

Passions Croisées | concerts

Créée en 2008, Passions Croisées est actuellement présidée par Michel Andreu-Sanchez (Conseiller Régional Grand Est). Elle a été présidée par Théodore Linder (2008-2013), Serge Thirode (2013-2017), Maître Michel Welschinger (2017-2021) et Justin Striby (2021-2023). 

Le mot « Passions » qui a été choisi est fort. Il fait référence directement au Traité des Passions de l’Âme de Descartes. Ce mot exprime l’essence même de la musique : transmettre une émotion à un public. Il s’agit de la raison même de l’existence de cet art. Ressentir une passion, la faire vivre. Il exprime aussi la passion des artistes.  Ces passions se croisent, comme les styles, les influences et les émotions. Notre répertoire de prédilection est celui de la période 1720-1850, sans doute le plus grand croisement de l’histoire : un véritable carrefour où les idées et styles s’interpénètrent. L’Alsace est, de plus, une terre à la croisée des territoires, au centre de l’Europe et a toujours été à la croisée des influences stylistiques : tant française, qu’allemande voire italienne. Le croisement est, enfin, une croix. Il synthétise l’union de ces deux dimensions qui résument la vie humaine : le bras horizontal de la matérialité, autrement dit les notes de musique écrites sur une partition d’une part ; et le bras vertical de la spiritualité, de l’élévation qui est l’un des objectifs majeurs de l’art. Croiser signifie faire se rencontrer ces deux dimensions et s’enrichir de la diversité de ses rencontres complémentaires. Cette croix, telle une Rose des Vents, symbolise l’union de l’harmonie verticale de la musique et de la mélodie horizontale du discours. Trouver l’équilibre entre tous les paramètres revient à atteindre un équilibre semblable à l’aromatique d’un plat, où l’acide et l’amer doivent être contrebalancés par le sucré et la douceur. 

Lire la suite...

L'Ensemble de solistes vocaux

Ensemble vocal de solistes professionnels allant de 8 à 16 chanteurs, il se produit seul dans un répertoire a capella ou avec les Ornements dans un programme d'oratorio. 

Répertoire | 2023/2024

Joseph Rheinberger
Cantus Missae à 8 voix
Stabat Mater pour choeur et orchestre

Félix Mendelssohn
Te Deum à 16 voix
Cantate, Wer nur den liebn Gott

Alessandro Scarlatti
Stabat Mater à 10 voix

Anton Bruckner
Intégrale des motets a capella 

Lire la suite...


Direction Musicale

Cyril Pallaud

Cyril Pallaud

Directeur musical et artistique

Guillem Aubry

Guillem Aubry


Philosophie

Rendre la culture accessible | 1362 places offertes en 2023

1362 places ont été offertes (10% des ventes) par Passions Croisées afin de permettre à toutes et tous d’accéder à des concerts d’excellence. Par le biais de jeux-concours (DNA, Batorama, Accent 4, …) ou en offrant des places à L’Étage, au Refuge, à des associations de réinsertion et des EPHAD. Passions Croisées a mis au cœur de ses objectifs l’accessibilité à la culture, renforcée par un tarif étudiant et des places en vente dès 6€.

Une ligne artistique précise : inclusivité & croisement des arts

Guillem Aubry, membre de l’équipe artistique précise : « Passions Croisées est tout sauf une société d’événementiel. C’est une association en résidence à Saint-Guillaume à but non lucratif de 120 adhérent(e)s pouvant compter sur une vingtaine de bénévoles. Nous y organisons la saison culturelle avec comme ambition de construire une programmation basée exclusivement sur le croisement des arts, en totale complémentarité des grandes maisons strasbourgeoises et en lien avec le projet de paroisse. De plus, Saint-Guillaume est un lieu emblématique du patrimoine de Strasbourg qu’il nous tient à cœur de faire rayonner. Chaque production nécessite ainsi des mois d’élaboration avec une réflexion approfondie sur son contenu. Le dialogue que nous instaurons entre les arts est, à chaque fois, une création. » Allez à la rencontre des strasbourgeoises et des strasbourgeois est une des missions importantes de service public de Passions Croisées. Elle proposera des actions renforcées en ce sens pour sa saison 24/25 avec notamment des répétitions générales ouvertes et des ateliers participatifs de découverte.

Une complémentarité de l’offre culturelle

La ligne artistique de Passions Croisées s’est ainsi construite après une étude précise de l’offre culturelle strasbourgeoise afin – notamment, de proposer ce qui n’existait pas et d’être, entre autre, parfaitement complémentaire des grandes maisons que sont l’Opéra National du Rhin ou l’Orchestre Philharmonique de Strasbourg. La majorité des concerts sont donc des premières à Strasbourg : en janvier, première fois qu’un concert est intégralement consacré à Joseph Rheinberger compositeur du Liechtenstein, l’année dernière – première fois que des grandes œuvres de Marianna Martines, compositrice collègue de Mozart étaient interprétées et mises en scène ou encore, première fois que la Pole-Dance était associée à de la musique classique. Le lieu même de Saint-Guillaume est complémentaire du Palais de la Musique, du Palais des Fêtes ou de l’Opéra, avec une jauge beaucoup plus modeste (500 places) et la particularité d’avoir un orgue, le seul en France sur rail de chemin de fer. Autant d’éléments qui caractérisent une démarche sincèrement originale et nouvelle, apportant une pierre nouvelle pour consolider la maison commune de la culture.

Un soutien aux intermittents

Passions Croisées répond aux critères d’une association d’intérêt général à but non lucratif. En ce sens, ses objectifs ne sont pas de faire du profit mais bien au contraire de diffuser la culture, de soutenir les artistes et de faire rayonner un lieu qui nous tient à cœur. Ce sont ainsi plus de 20 intermittents qui ont été engagés en 2023 et plus de 100’000€ de cachets qui leur ont été versés. « Il est également primordial d’évoquer toutes les retombées économiques indirectes liées à l’organisation de notre saison culturelle, complète Guillem Aubry. Nous faisons travailler les restaurateurs, les imprimeurs et bien d’autres professions. En 2023, nous avons également versés 16’000€ à la Paroisse de Saint-Guillaume pour l’utilisation du lieu, somme qui pourra être utilisée pour la future tranche de restauration. Nous avons également réalisé des investissements importants et des acquisitions pour améliorer l’accueil des artistes (signalétique, retransmission vidéo, …). »

Une réelle dimension européenne

Strasbourg a la particularité d’être internationale en tant que capitale européenne. Cette fenêtre sur le monde est une chance exceptionnelle, source de diversité permettant un dialogue interculturel et une rencontre avec l’altérité. Passions Croisées a ainsi le privilège de pouvoir collaborer, entre autres, avec les Représentations Permanentes du Conseil de l’Europe. Cette dimension européenne est visible tant dans la programmation que dans le choix des artistes. « Notre ensemble de solistes et notre orchestre est composé d’une équipe fixe, basée dans l’Espace Rhénan, de part et d’autre de la frontière. En revanche, nous faisons appel à des solistes de grandes maisons européennes. Nous cherchons ainsi le juste équilibre entre artistes locaux et internationaux car nous attachons une grande importance au fait de proposer au public une offre culturelle et une distribution diversifiée en gardant notre liberté. Nous ne programmons que des artistes en qui nous croyons et avons pleinement confiance. Il en va de notre responsabilité. » indique Cyril Pallaud, directeur.

Ouverture et diversité en pratique

Faire l’unanimité est presque impossible et ce n’est pas l’ambition de Passions Croisées qui souhaite avant tout apporter une émotion et faire réfléchir son public tout en étant vecteur de lien social. « Quand nous proposons une production trop avant-gardiste, telle le mélange entre musique classique et arts du cirque, nous sommes critiqués par une partie de la société, quand nous proposons des barbecues populaires c’est au tour d’une autre partie d’être mécontente et enfin quand nous organisons des dîners lyriques haut-de-gamme ce sont encore d’autres personnes qui n’adhérent pas. Cela fait partie du jeu. A aucun moment, nous ne souhaitons favoriser une démarche par rapport à une autre. Il y a de la place pour tout le monde, pour l’ensemble des arts. Il n’y a pas de production supérieure ou inférieure à une autre. Elles sont justes différentes. Être tolérant, c’est accepter cette différence, même si – naturellement, chacune et chacun aura sa préférence personnelle. Je suis donc choqué de l’intolérance présente dans notre société et de ce besoin permanent de juger l’autre comme s’il fallait se rassurer par un sentiment de supériorité. »

L’ouverture est aussi présente grâce à toutes les autres manifestations qui sont organisées à Saint-Guillaume car Cyril Pallaud est également coordonnateur du lieu. Depuis qu’il est arrivé, le nombre d’événements est en augmentation constante démontrant, s’il le fallait, son souhait d’ouverture à toutes et à tous d’un lieu auquel il tient beaucoup : « Les événements pour lesquels j’ai émis un avis défavorable, en 4 ans, se comptent sur les doigts d’une main, confie-t-il. Ainsi l’Orchestre universitaire intervient de plus en plus, nous accueillons des concerts caritatifs et de pratiques amateurs également plus nombreux, sans compter le traditionnel concert du Vendredi saint du Chœur de Saint-Guillaume. Il y a de la place pour tout le monde, c’est la définition même de l’inclusivité ! » conclut-il.

Subvention et mécénat : un nouveau modèle ?

La démarche de Passions Croisées est soutenue et accompagnée avec conviction par les puissances publiques que nous remercions chaleureusement. Sans le soutien de la Ville, l’organisation du festival de Noël aurait été impossible. Or, ce sont 1200 personnes qui ont été accueillies à cette occasion grâce à des petits prix (5/15€), sans le soutien de la CEA les investissements auraient été impossibles. Cependant le montant des subventions est encore faible. Il arrive nettement derrière l’apport du mécénat, à la différence de la majorité des autres institutions culturelles. Ceci est normal et résulte de la jeunesse du projet. Néanmoins, un concert est – par définition, déficitaire. Ainsi, des opérations comme les dîners servent, entre autres, à combler le déficit. Elles sont donc essentielles tant que les subventions n’augmentent pas. En ces temps de restrictions, nul ne saurait blâmer – bien au contraire – Passions Croisées qui est un élève exemplaire dans la diversification de ses sources d’apports financiers. A ce titre, il est peut-être un modèle qui deviendra la norme dans les prochaines années. En 2023, Passions Croisées a ainsi organisé 23 concerts et 4 dîners-lyriques. « Je suis très attachés à nos mécènes avec qui j’échange très régulièrement, termine Cyril PALLAUD. Ils ont été les premiers à nous faire confiance et sans eux, il aurait été impossible de démarrer le projet car l’obtention de subvention demande beaucoup plus de temps. C’est un échange humain qui me tient vraiment à cœur car chaque partenaire croit sincèrement en notre projet en l’accompagnant et chaque pierre apportée est vitale. Je mets tout en œuvre pour que cette collaboration soit bénéfique pour les deux parties conclut-il.Chacun de nos partenaires doit gagner en visibilité et en reconnaissance auprès de notre public. »


Actualités